BRIGITTE LAURENT : QUI SUIS-JE ?

 

Brigitte Laurent : Qui suis-je ? Une femme, d’abord, et ce fût toute une aventure que de l’incarner…

Une psychopraticienne, ensuite, et le devenir fût un voyage vers la reconnaissance de ma mission de vie.

Et comme vous, femmes, une compagne, une amie, une mère, une soeur, une créatrice, une révoltée, une guerrière, une enchanteresse, une petite fille, une amante, une sorcière…

Et pour vous, une accompagnatrice, une passeuse… entre les différents mondes qui vous composent, dans le respect de votre personne et de votre rythme.

Pour vous aider à incarner la femme que vous êtes, pour que vous puissiez ressentir le plaisir et la fierté d’être femme, pour que vous puissiez prendre votre envol et accomplir pleinement ce qui est en vous, pour réaliser l’alliance intérieure entre le féminin et le masculin et pour ainsi pouvoir rencontrer l’homme, son plaisir et sa fierté d’être un homme.

En tant que femme, j’accompagne les hommes sur ce chemin de l’alliance intérieure, à la découverte de leur féminin et de la fierté d’être un homme.

Ingénieure de formation, après une première partie de vie en entreprise, je me suis formée à la psychothérapie à l’EFAPO (Ecole Française d’Analyse Psycho Organique, au coaching (Université Paris VIII) et à l’énergétique. Je me suis également formée à la psychanalyse transgénérationnelle et au travail sur l’arbre et les “fantômes” familiaux.

Je suis membre de la Sofrapsy (Société Française d’Analyse Psycho Organique ) et, à ce titre, respecte le code de déontologie de la Ff2P (Fédération Française de Psychothérapie). Je suis titulaire du CEP (Certificat Européen de Psychothérapie). Je suis également superviseure.

J’exerce actuellement la psychothérapie auprès d’adultes et d’adolescents, en individuel et en groupe.

Mon cheminement personnel me conduit à soutenir l’émergence du lien entre les différentes dimensions de l’être, et à être à l’écoute aussi bien de l’expression verbale que de l’expression corporelle, émotionnelle, énergétique, spirituelle…

Pour cela, j’utilise le travail psychocorporel et énergétique, les contes et les mythes, les rituels, les rêves, la danse, les sons, l’expression créative…

Je soutiens l’élan de vie, la créativité, ainsi que l’accès au monde symbolique de chacun.e.

Je vis dans les Corbières, où je me ressource au contact de la nature et de ma créativité.

BRIGITTE LAURENT : MES PROPOSITIONS D’ACCOMPAGNEMENT

 

Selon votre problématique et vos besoins, je peux vous accompagner de différentes façons :

En psychothérapie

 

Vous vous engagez dans un processus régulier, en individuel d’abord, avec des séances d’une heure. Le rythme optimal de la thérapie est de une séance par semaine, mais il est possible de faire une séance toutes les 2 semaines. Le but d’une thérapie est qu’il y ait des changements dans votre vie. Sa durée  dépend de vous, de vos objectifs, de votre rythme, de la profondeur de vos blessures. Elle ne peut se faire qu’en présentiel, à mon cabinet de Narbonne.

Aux personnes à qui cela est adapté, je propose aussi un travail en groupe, soit en entrant dans le groupe continu, soit en participant ponctuellement à des stages. Vous pouvez participer aux stages sans être en thérapie individuelle avec moi. Selon le thème du stage, il peut être nécessaire que vous soyez en thérapie. Les stages ont lieu sur plusieurs jours, en résidentiel dans les Cévennes, au Gîte le Revel, ce qui nous permet de travailler dans et avec la nature environnante.

Je vous propose aussi des séances individuelles sur Narbonne ou par Skype :
Brigitte Laurent : terresdefemmes@outlook.fr

 

    • Pour aborder une problématique liée au vécu de votre cycle menstruel, de votre pré ménopause ou de votre ménopause.
    • Pour aborder une problématique liée à votre désir d’enfant, à votre grossesse, à votre devenir mère.
    • Pour vous aider à transmettre et parler avec vos enfants, filles ou garçons, en fonction de leur âge, de la puberté, des règles, de la relation amoureuse, de la sexualité…
    • Pour élaborer un rituel individuel et personnalisé autour d’un passage de votre vie, ou de celle de vos enfants, pour les ménarches (premières règles) de votre fille.
    • Pour élaborer un rituel de deuil, seule, en couple, en famille.
Les rituels et les ateliers :

 

Le principe de l’atelier est de proposer un espace “intermédiaire ” entre le groupe de thérapie et le groupe de parole. Animé par une psychopraticienne, il offre un cadre sécurisant et contenant, des garanties de respect et de confidentialité, il peut accueillir les émotions et les ressentis, mais ce n’est pas un groupe de thérapie.

Les ateliers sont accessibles à toute personne qui est dans un chemin de découverte d’elle même, il n’est pas nécessaire d’être engagée dans une psychothérapie pour y participer. Mais ils peuvent être complémentaires à un travail individuel. La plupart sont réservés aux femmes mais certains sont mixtes, voire réservés aux hommes. Ils ont généralement lieu en soirée, à Narbonne, au Chaudron Magique.

Les rituels sont des espaces entre l’atelier et le stage et ont donc lieu soit en soirée ou sur une journée à Narbonne, soit en résidentiel sur plusieurs jours. Ce qui les caractérise, c’est qu’ils accompagnent un changement, un passage : passages de la vie, comme la puberté, la ménopause ou le deuil, passage des saisons, passage des cycles lunaires…

BRIGITTE LAURENT : LA PSYCHOTHÉRAPIE

 

 

Ce terme désigne un ensemble de pratiques qui permettent à la personne qui s’y engage de comprendre de façon consciente les différents aspects de son existence. C’est une démarche active pour donner une réponse à son mal-être ou à son désir de transformation.

S’engager dans une démarche de psychothérapie est un acte de courage et de responsabilisation, ce n’est en aucun cas se faire prendre en charge ou porter. Même si bien sûr, l’espace psychothérapeutique est aussi un espace de soutien.

Dans une psychothérapie, je vous accompagne, mais le chemin et le rythme sont le votre. En fait, sur ce chemin, il ne s’agit pas tant de vous changer : il s’agit d’enfin devenir vous même et pour cela de vous débarrasser de toutes les couches qui vous ont recouvert.e tout au long de votre vie. Et c’est cela, cette reconnexion à votre essence, à votre énergie de vie, qui vous permet d’opérer des changements dans votre vie.

La thérapie n’a pas le pouvoir de changer le passé, de faire que vous n’ayez pas été blessé.e, mais elle peut totalement changer la façon dont vous voyez et ressentez votre passé. En cicatrisant vos blessures, cette démarche permet que votre passé ne vous empêche plus de vivre votre présent et d’aller vers votre futur.

 

Dans un monde “parfait”, nous apprendrions à nous aimer comme nous apprenons à marcher et à parler. Dans ce monde “parfait”, je serais sculpteure  ou metteure en scène, car le métier de psychothérapeute n’existerait plus. Mais nous ne sommes pas dans un monde parfait et apprendre à s’aimer après des années de désamour, est un chemin qui peut être long et difficile. Mais faisable!
Oui, on peut apprendre à s’aimer, apprendre à être fier.e.s de nous, à tout moment de notre vie.
J’ai moi-même parcouru ce chemin, et aujourd’hui, je vous accompagne sur le votre.

Quand et pourquoi consulter ?
  • Lors de sentiments fréquents d’insatisfaction ou d’angoisse.
  • Lors de somatisations persistantes.
  • A la suite d’une rupture ou d’un choc affectif.
  • Afin de dénouer des difficultés relationnelles (dans le couple, la famille, dans la vie professionnelle…).
  • En cas de souffrance au travail : harcèlement, burn out…
  • Pour se libérer d’un état dépressif ou phobique.
  • Pour se dégager des scénarios répétitifs de son histoire de vie.
  • Pour se libérer des transmissions transgénérationnelles  négatives.
  • Ou simplement si vous désirez mieux vous connaître.

 

 

 

La psychothérapie de groupe

 

Le travail en groupe est un puissant outil d’évolution. Le groupe propose un espace contenant et sécurisé dans lequel vous pouvez expérimenter d’autres façons d’être, de sentir, de ressentir, et d’autres façons d’être en relation.

Le groupe booste votre confiance en vous, vous aide à prendre votre place, à vous sentir légitime, important.e. Le groupe soutient et accélère votre accès à l’amour de vous et à la fierté d’être. Il stimule votre créativité et votre capacité à vous positionner, à prendre des décisions et à poser des actes justes.
Ce qui vous permet ensuite d’aller vers l’autre dans une réelle ouverture, dans un accueil dénué de jugement.

En favorisant le lâcher prise et le vécu corporel et émotionnel, il complète et dynamise le travail individuel. C’est un lieu d’expression et d’intégration qui permet à chacun de donner du sens à son histoire.

Si vous souhaitez me rencontrer pour une psychothérapie

 

Il est important que le premier contact se fasse en direct, par téléphone. Nous conviendrons d’un rendez vous. Cette première rencontre ne vous engage à rien. Elle nous permet de faire connaissance, elle vous permet de poser les choses et de voir si vous vous sentez en confiance avec moi. Si ce n’est pas le cas, ou si je pense que ma façon de travailler n’est pas adaptée pour vous, je vous donnerai les coordonnées d’un.e confrère.soeur.

Après cette séance, vous décidez si vous voulez vous engager dans une psychothérapie avec moi. Si vous le souhaitez nous pouvons convenir de partir sur 3 séances à l’issue desquelles nous faisons le point, et vous décidez à ce moment là. L’engagement que vous prenez alors est un engagement vis à vis de vous même, je n’en suis que la garante.

 

BRIGITTE LAURENT

06 03 83 79 30

L’ANALYSE PSYCHO ORGANIQUE

Je suis formée à l’Analyse Psycho Organique, c’est ma méthode de référence. Je l’ai choisie par ce que c’est une approche qui s’adresse à la globalité de l’être et qui fait le lien entre les méthodes analytiques et les méthodes psycho corporelles et les articule. En fait, vous êtes accueilli en totalité, tête, coeur, corps et âme, avec vos pensées, vos croyances, vos blessures, vos émotions, vos ressentis, tous vos ressentis… Cette approche postule qu’il existe en chacun un “noyau sain”, un élan de vie qui, malgré tout, cherche à se réaliser. La thérapie permet alors de s’y reconnecter.

Si vous voulez en savoir plus sur cette méthode, je vous indique ci-dessous des sites et des articles qui vous la décriront bien mieux quelle ne le ferai !

Le site de l’Ecole Française d’Analyse Psycho Organique, EFAPO

Le site de l’association professionnelle, la SOFRAPSY  

Un article de Psychologies Magazine

 

Ce que j’ai envie de vous dire sur l’APO, c’est qu’avec cette méthode, la thérapeute que je suis se sens comme un arbre qui se dresse entre terre et ciel. L’APO est le terreau dans lequel je plante mes racines. Ce terreau me nourrit, m’aide à me dresser, à élancer mes branches, à produire mes fruits, mais il ne me définit pas. Je suis libre d’être qui je suis, je peux exprimer ma propre personnalité, je peux donner au monde mes fruits. L’arbre que je suis est libre aussi de trouver d’autres nourritures, l’eau du ciel, le soleil, libre d’établir des connections avec son environnement, de choisir comment il s’expanse. Vous l’aurez compris cette méthode me donne un solide et remarquable étayage tout en m’offrant la liberté d’être et de créer. Et c’est pour cela que je peux vous accompagner sur le chemin qui mène à votre véritable identité, à votre liberté et à votre fierté d’être, à votre créativité…

Pour aller plus loin, je vous conseille 2 ouvrages :

“L’analyse psycho organique, les voies corporelles d’une psychanalyse”, Ouvrage collectif, Editions l’Harmattan, 2015.

“Je suis un corps qui pense. Pour une thérapie corps-esprit”, Marc Tocquet, PENTA Editions, 2019.

BRIGITTE LAURENT : LA SUPERVISION

Pour moi, la supervision est un compagnonnage… une rencontre…

Dans la supervision je peux être dans cette dimension fondamentale pour moi qu’est la transmission.

A côté du regard extérieur que je peux porter sur vos accompagnements et les phénomènes transférentiels, je suis particulièrement attentive à soutenir votre être thérapeute et votre créativité, dans toutes leurs dimensions. Je peux aussi vous accompagner dans le démarrage et le suivi de vos activités de groupe, qu’il s’agisse de groupes de thérapie, de groupes de parole, de cercles de femmes…

La supervision peut avoir lieu à mon cabinet de Narbonne ou par skype. Je peux accueillir en supervision des thérapeutes APO mais aussi des thérapeutes issus d’autres méthodes.

“Une supervision, c’est un espace confidentiel où le psy peut parler de ses patients avec un superviseur professionnel, c’est à dire un collègue qui a reçu une formation spéciale pour l’accompagner. Le psy rend compte de ce qu’il vit, de ce qu’il dit ou ne dit pas, mais aussi de son ressenti avec ses patients… …Bénéficier ainsi d’un regard extérieur permet d’être plus lucide sur ce qui se joue dans la thérapie, car l’avis d’un tiers met de la distance. Enfin, c’est aussi une sorte de formation permanente et continue.” Pierre Canouï

Pour lire la suite de l’article

BRIGITTE LAURENT : LA PSYCHO GÉNÉALOGIE

La psychogénéalogie est une “branche” de la psychothérapie qui permet de décrypter ce qui nous attache à nos ancêtres et de découvrir comment «J’ai mal à mes aïeux ». Parfois dans la thérapie, il y a quelque chose qui résiste, malgré l’engagement de la personne. C’est souvent le signe d’une difficulté, d’une souffrance, d’un traumatisme qui vient de “plus loin”, qui n’appartient pas à l’histoire de la personne, mais qui est portée par elle. Nous ne portons pas tous les traumatismes de tous nos ancêtres, heureusement. Seuls les traumatismes qui n’ont pas pu être parlés, élaborés peuvent perdurer à travers les générations. Et nous sommes plus spécifiquement lié.e.s à certains de nos ancêtres.

Le but d’un travail en psychogénéalogie est de repérer les transmissions négatives que nous portons et de nous en libérer.

« …ces phénomènes de « hantise »…témoignent de la présence curieuse et encombrante des traumatismes et des conflits affectifs de nos ancêtres au sein de notre psychisme. Ces « fantômes » se signalent principalement par la répétition de symptômes, de comportements aberrants, de schémas relationnels stériles provoquant pour certains des difficultés de vie de toutes sortes et des affections psychiques assez graves. »                                      Bruno Clavier « Les fantômes familiaux »

En découvrant comment nos ancêtres ont vécu leurs traumatismes, nous comprenons en quoi nous sommes tributaires de ce comment dans notre inconscient. Le fantôme est la mémoire inconsciente d’évènements cachés ou tus, non élaborés par une parole.

 

Mettre une parole et du sens sur ce qui fait fantôme et hante la personne dans le présent permet de se détacher et de se libérer de répétitions toxiques, ou de contrats de vie qui freinent la vitalité et la créativité.

Pour cela j’utilise différentes méthodes que j’ai tissées entre elles : l’Analyse Psycho Organique, la Psychanalyse Transgénérationnelle, les constellations familiales. Je propose un travail en individuel ou en groupe.

Pour monter l’arbre en individuel, il faut prévoir des séances de deux heures. En groupe je prends 3 personnes sur une journée. Je propose aussi un stage sur la lignée des femmes.