Groupe continu pour femmes – Renouer avec sa force intérieure

Le groupe continu de psychothérapie, dans un cadre contenant et sécurisant, favorise l’accès à l’inconscient ; le groupe de femmes permet l’expérimentation et la prise de conscience des processus mis en place dans la relation à soi-même et dans la relation aux autres.

En favorisant le lâcher prise et le vécu corporel et émotionnel, il complète et dynamise le travail individuel. Il stimule la créativité et l’accès au symbolique.

C’est un lieu d’expression et d’intégration qui permet à chacun de donner du sens à son histoire.

Pourquoi un groupe de femmes ?

Biologiquement, nous naissons “filles” et nous sommes socialement, culturellement destinées à devenir des femmes. Mais ce chemin ne semble ni facile, ni évident.
Qu’est-ce qu’une femme ? Comment, au-delà du biologique, se sentir femme ? Comment transmettre sa féminité ? Comment la vivre dans ce monde ? Entre la petite fille, la mère, l’épouse, l’amante, la sorcière ou la fée, comment trouver ou retrouver notre identité profonde ?

Comment donc devenir une femme ? Comment guérir nos blessures, comment retrouver la fierté d’être soi, l’amour de soi, comment renouer avec notre force intérieure, notre puissance de femme et notre élan créateur ?

Ce sont toutes ces interrogations que je vous propose d’explorer dans ce groupe continu : invitation à parcourir vos territoires intérieurs jusqu’aux sources de vous mêmes.

Groupe de femmes

Ce que permet le groupe de femmes

Au delà de l’effet sur le processus individuel de chacune, le groupe de femmes permet une véritable réconciliation avec les femmes et le féminin. Une des plus grandes violence qui a été faite aux femmes, a été de les convaincre qu’elles étaient rivales et donc obligatoirement ennemies. En caricaturant un peu, quand l’unique but de la vie d’une femme est de choper un “mâle alpha”, il y a inévitablement concurrence. La soit-disant mesquinerie, jalousie des femmes entre elles est une construction sociale et historique (et il y aurait beaucoup à dire aussi sur l’injonction faite aux hommes de devenir un “mâle alpha”).

Sur ce sujet, je vous conseille “L’entraide, l’autre loi de la jungle“, de Pablo Servigne et Gauthier Chapelle :”…ceux qui survivent le mieux aux conditions difficiles ne sont pas forcément les plus forts, mais ceux qui s’entraident le plus.”

En entrant dans le groupe de femmes, les femmes découvrent que ce qui s’installe “naturellement” c’est de la bienveillance, du non jugement, de l’écoute, du respect, de la solidarité. Cela n’empêche pas la confrontation, mais elles peuvent alors expérimenter la confrontation, le désaccord, dans l’écoute et le respect, de soi et des autres. Dans le groupe de femmes, chacune est accueillie telle qu’elle est, avec ses émotions, ses ressentis, ses énergies. Le groupe de femmes permet de prendre sa place, toute sa place, rien que sa place !

Et de réaliser ainsi que plus je prends ma place, plus je permets à l’autre de la prendre ; plus j’ouvre mes ailes, plus je permets aux autres de les ouvrir. On  a trop appris aux femmes qu’il ne fallait pas qu’elles prennent trop de place, qu’elles bougent trop, qu’elles parlent trop, qu’elles pensent trop. Qu’il ne fallait pas qu’elles dérangent…

Mais “POUR UNE FEMME, DÉRANGER EST UN DEVOIR SACRÉ…”

Le groupe de femmes vous apprendra à prendre votre place et à oser déployer vos ailes. Le groupe de femmes vous apprendra à vous aimer… Le groupe de femmes vous aidera à découvrir le trésor qui est en vous.

En vous réconciliant avec vous même, avec les femmes, avec le féminin, en apprenant à en aimer les différentes facettes, votre relation au masculin et à l’homme va aussi changer. Le groupe de femmes vous permet aussi d’accéder, d’explorer et d’aimer votre part masculine ou “animus”. En trouvant en vous l’équilibre entre votre masculin et votre féminin, vous boostez votre santé psychique, énergétique et physique.

Les femmes qui ont participé au groupe de femmes vont ensuite vers les hommes d’une manière très différente d’avant, qu’il s’agisse de relation amoureuse, amicale ou sociale. Elles vont vers les hommes avec une réelle ouverture, un vrai accueil et beaucoup de respect.

Photos de femmes prises pendant les groupes de psychothérapie et les stage

 

La Femme Sauvage

L’archétype de la femme sauvage (tel qu’élaboré par Clarissa Pinkola Estès) est le fil conducteur de ce groupe continu .

Chaque femme porte en elle la femme sauvage. La retrouver, c’est renouer avec son intuition et sa vie créatrice ; c’est renouer avec les cycles de la vie, de la sexualité, de la créativité, du travail…

C’est redevenir clair voyante : savoir partir et rester, savoir se séparer, savoir distinguer ce qui est bon pour soi.

C’est aussi marquer son territoire, être bien dans son corps et cesser d’être une proie. C’est se dresser fièrement, avec ses armes et ses cicatrices, avec sa force et sa douceur.

C’est voir sa vie gagner en profondeur, en signification, en bien-être. C’est devenir une et multiple et insufler au monde intérieur, comme au monde extérieur, une vie vibrante…

“…nous avons laissé pousser nos cheveux et nous en sommes servies pour dissimuler nos sentiments, mais l’ombre de la femme sauvage se profile toujours derrière nous, au long de nos jours et de nos nuits. Où que nous soyons, indéniablement, l’ombre qui trotte derrière nous marche à quatre pattes.”                       Clarissa Pinkola Estès

Fonctionnement – Dates

Le groupe se réunit approximativement un Samedi toutes les six semaines de 13h à 19h. Deux fois par an, en Janvier et le premier week end de Juillet, la rencontre du samedi est remplacée par un stage (du vendredi soir au dimanche 17h en Janvier , du samedi matin au lundi 17h en Juillet) qui est ouvert aux femmes extérieures au groupe continu. Ces stages sont résidentiels, dans des lieux qui permettent d’être en contact avec la nature. Actuellement, les stages ont lieu dans les Cévennes, à proximité du cirque de Navacelle. Nous sommes accueillies au Revel.

Il est nécessaire d’être en thérapie individuelle (mais pas forcément avec moi) pour entrer dans le groupe continu. L’entrée peut se faire à tout moment. L’engagement initial dans le groupe est de un an. Après cette date, il est possible de quitter le groupe à tout moment, en prévenant le groupe de son départ lors du stage précédent (le mot « stage » désigne une rencontre du groupe, qu’il s’agisse d’un samedi ou d’un stage résidentiel). Les départs, qui font l’objet d’un rituel, ne peuvent avoir lieu que pendant les stages du samedi.

Pour plus d’informations ou pour vous inscrire, vous pouvez me joindre via la pageContactou en cliquant ici >>

“Formée à la psychothérapie, je vous accompagne sur votre chemin de vie, en particulier dans les moments de passage. Pour que vous puissiez cicatriser vos blessures, découvrir votre potentiel et osez l’exprimer.”

S’inscrire à la Newsletter

À ne pas rater !
Adresse e-mail non valide
Défilement vers le haut