Fêter la Puberté – A celebration day for girls TM

 

Pour les jeunes filles de 9 à 12 ans et leur mère, ou leur “marraine”

Lors du Fêter la Puberté les jeunes filles peuvent profiter de discussions vivantes, d’activités ludiques, d’histoires de femmes et préparer ainsi le passage magique que représente la puberté et les premières règles (ménarche).
Avec la ménarche, la jeune fille entre dans la période de fertilité de sa vie de femme. Elle expérimente le cycle menstruel, qui fait partie intégrante du féminin. De nombreuses recherches ont montré que les jeunes filles qui ont été préparées à leur ménarche, qui en ont reçu une vision positive et ont été soutenues émotionnellement, ont une meilleure estime d’elles-mêmes, ont moins de symptômes douloureux, et abordent plus sereinement leur vie de (future) femme.

Le Fêter la Puberté permet d’aborder positivement la puberté, en donnant des informations claires, à travers des activités et des discussions. Associée au soutien apporté par leur mère et leur entourage, cette journée peut avoir un impact durable sur les jeunes filles.

 

 

 

En leur permettant d’aborder les changements de la puberté dans la joie et la fierté, nous nourrissons profondément leur estime et leur conscience d’elles-mêmes, ainsi que leur image du corps. Nous soutenons ainsi la construction de leur intégrité physique et psychologique, ce qui étayera leur capacité à prendre des décisions saines quant à leurs relations, leur sexualité et leur contraception quand le temps viendra, et plus généralement leurs choix de vie.

Lors du Celebration Day, les jeunes filles sont chaleureusement invitées à entrer dans la communauté des femmes, et à se nourrir de la solidarité qui y règne. Beaucoup de participantes témoignent de ce que la relation mère/fille s’est enrichie et vivifiée.

La première partie de la journée est uniquement pour les jeunes filles puis, avant le déjeuner, les mères ou les « marraines » nous rejoignent pour le reste de la journée (ainsi que les grands-mères si elles le souhaitent).

Et pour les mères

Ce sont les mères, et les « marraines » qui sont les mieux à même de transmettre des informations, de la sagesse, de la guidance. C’est pour cela que nous nous retrouvons pour une séance de 2 heures avant le Celebration Day. C’est une préparation importante pour la journée puisqu’elle nous permet d’avoir des conversations entre adultes ainsi que de raconter nos propres histoires. Cette séance aide les mères à accompagner leur fille dans la traversée de l’adolescence et de la puberté, et leur permet souvent de découvrir d’autres aspects de leur propre vie cyclique.

Le Celebration Day for Girls a été crée en 2000, en Australie, par Jane Bennett. Elle forme régulièrement des animatrices pour ces journées, qui sont aujourd’hui proposées dans 20 pays dans le monde. Vous pouvez consulter son site (en anglais) : www.celebrationdayforgirls.com

Cela arrive souvent. Même à 10 ans, le sujet des règles est déjà devenu tabou, et l’idée d’aller parler de “ça” avec d’autres, c’est tout simplement “beurk”. Dans ce cas je vous conseille de commencer par dire à votre fille qu’elle ne sera obligée à rien, ni à parler, ni à participer à toutes les activités. Ensuite d’aller avec elle sur le site, le mien et celui de Jane Bennett si vous parlez anglais, de lire les témoignages, de regarder la vidéo. Et si cela ne suffit pas, dites lui ceci, avec vos mots à vous : “voilà, c’est important pour moi de vivre cette journée avec toi, j’en ai vraiment très envie, et je pense que tu en seras très contente après coup. Alors je te demande de me faire confiance.”

 

 “Oui, ça devrait être une fête, un rituel pour une nouvelle étape avec notre enfant qui s’épanouit. Après, de multiples questions : Mais pour quoi faire ? Non, pas avec des personnes que ne ne connais pas… On va parler de quoi?
J’ai eu la chance de pouvoir fêter ce moment pour ma fille, entourée de mères et de leurs filles. Un beau moment de partage, émouvant, profond et sincère. Ma fille a pu mettre des mots sur ce changement mystérieux et tabou.
Merci Brigitte, de nous aider à transmettre dans le respect du féminin.
A &N

“Pauline en est revenue apaisée, rassurée, pleine de joie et notre lien s’est d’autant plus renforcé.”

“Merci, ce week-end nous a permis de beaucoup parler et Mathilde est revenue radieuse et impatiente d’avoir ses ménarches.On a fini au bord de la mer avec un magnifique coucher de soleil et Mathilde s’est baignée …Nous étions enveloppées d’un merveilleux sentiment de liberté.”

“Nous avons toutes deux passé un très beau week-end, et ce rituel a été pour nous deux un très beau moment de partage qui je pense a marqué le début d’une nouvelle étape dans notre relation à toutes les deux. Merci de m’avoir fait gagner en légèreté, avoir pu mettre des mots ensemble m’a ouvert de nouvelles portes et j’envisage ce futur passage de façon beaucoup plus sereine…
Je suis ressortie beaucoup plus confiante et sereine pour Naïs d’avoir pu lui ouvrir les portes d’un monde fabuleux qu’est celui de la féminité. Elle a apprécié cette journée, ces échanges et ressort avec beaucoup moins de peur. Ca semble encore loin pour elle mais je la sens mieux armée pour ses futures menstruations.”

“Ce week-end a créé beaucoup de complicité entre nous et je me sens vraiment plus proche d’elle. Elle comprend du coup ce que je peux vivre lors de mes règles.”